Le REG




2012-2020

A la régulière



Le REG : appellation du GANG, diminutif pour « le régulier », désigne le caractère régulier des déplacements que de nombreux cyclistes, piétons, rollers, trotinettes effectuent quotidiennement sur le chemin de halage qui longe la Seine et la Marne entre Paris et le Val-de-Marne.


︎ quai de halage à Charenton-le-pont︎︎︎ La balade exposition


Reportage photographique au fil des années

Le REG




12 octobre 2019

Balade Expo


Balade commentée et exposition des oeuvres de Dorian Cohen, Pili, Quentin Germain et Antoine Séguin



il est possible de zoomer et se déplacer avec la molette sur l’image ci-dessous ︎





Une balade décalée sur l'un des hauts lieux de la vie en bord de Seine dont il ne reste plus
rien. Vous suivrez le GANG (composé d’architectes, artistes et photographes) qui guidera vos pas le temps d'une promenade commentée, documentée et ponctuée d'expositions.

Venez vivre pleinement avec nous une parenthèse poétique le long du chemin de halage de Charenton-Le-Pont. Au coeur d’un quartier en mutation et avant que

tout ne disparaisse une fois de plus, nous voyagerons dans ce coin du Grand Paris encore loin d’une quelconque labellisation type Eco-quartier.

Du métro Cours Saint Emilion au métro Maisons Alfort Ecole Vétérinaire, la visite vous immergera dans la réalité d'un ancien quai totalement bouleversé par l'urbanisme du siècle dernier : port, ponts, bretelles d'autoroutes, grillages, béton, graffiti vandal ... tous témoins d'une époque.
Pourtant, bien que coincé entre l'autoroute A4 et la Seine, le chemin de halage accueille promeneurs, familles, vélotaffeurs, flâneurs, qui viennent jouir d'on ne sait quoi dans ce décor. Trouverons nous une explication?




cliquez-glisser le filtre ci-dessous ︎ sur la carte ︎

1950                                2010




En plus de la balade, quatre artistes : Dorian Cohen, Laurent "Pili" Larapidie, Quentin Germain et Antoine Séguin exposeront leurs dessins le long du parcours, partageant ainsi leurs représentations personnelles de ces paysages.


Pili (Laurent Larapidie)

ZONE, technique mixte : crayon, feutre, encres et aérosol,
formats divers, 2018


Dorian Cohen

extrait de la série «les images grisées», crayon sur papier toile,
13 x 15 cm, 2015


Quentin Germain

sans-titre, encre et aquarelle sur papier,
31x41cm, 2019


Antoine Séguin

série «monuments», risographies,
29,7x42cm, 2018